Conseils pour résoudre un problème de salpêtre

En cas de problème de salpêtre dans la cave de votre sous-sol, vous devez agir le plus vite possible au risque de voir les dégâts s’aggraver et le coût des travaux grimper. Encore faut-il savoir comment se débarrasser du salpêtre. Il existe plusieurs astuces contre le salpêtre que vous pouvez adopter. Vous pouvez même traiter le salpêtre naturellement.

Demandez gratuitement des devis de traitement de remontée capillaire

Quels sont les dangers du salpêtre ?

On reconnaît facilement le salpêtre dans les murs. Il se présente sous forme de cristaux blanchâtres ou grisâtres. Il s’agit de nitrate de potassium qui se cristallise au contact de l’air. Le salpêtre résulte des remontées capillaires d’eau souterraine qui sont riches en sels minéraux. Il se manifeste souvent par l’effritement de l’enduit ou des murs, mais également par le décollement du papier peint ou l’apparition de moisissures. Il doit être traité, car sa volatilité peut nuire à votre santé.

En effet, vous ne devez pas négliger la présence de salpêtre dans votre maison, car il est la cause de plusieurs problèmes de santé. Le contact avec le nitrate de potassium peut générer différentes pathologies comme :

  • La bronchite,
  • La rhinite chronique,
  • Les allergies,
  • De fortes migraines.

Vous ne devez pas prendre ce problème à la légère, car votre santé en dépend ainsi que celle de votre logement.

Gratuit et sans engagement : devis de traitement de remontée capillaire

Comment traiter naturellement le salpêtre ?

Le salpêtre est un problème lié à l’humidité. Pour vous en débarrasser, vous devez traiter le problème à la source. Pour cela, il existe différentes solutions naturelles et efficaces.

1- Enlever l’enduit extérieur

Si votre maison est enduite au ciment, vous devez retirer cet enduit trop imperméabilisant. Cela demande de l’énergie si vous le faites vous-même et de gros investissements si vous confiez les travaux à un professionnel. Cependant, c’est indispensable, notamment si le mur intérieur est aussi enduit. Vous devez enlever l’enduit de pied de mur sur 1 m de hauteur environ. Cela permet à la zone la plus touchée de sécher et de respirer.

2- Réaliser un drain

Pour venir à bout du salpêtre et éviter qu’il revienne, vous devez réaliser un traitement contre l’humidité. Pensez donc à canaliser les eaux pluviales en réalisant un drain. Ce dernier permet de protéger le soubassement. Considérez la quantité d’eau à évacuer pour connaître le diamètre du tuyau nécessaire. En général, il doit être d’au moins 100 mm. Vous devez également respecter la pente d’écoulement pour permettre l’évacuation des eaux collectées vers un puisard ou un épandage souterrain.

3- Mettre en place un hérisson

Pour préserver votre dalle des remontées par capillarité d’eau souterraine, vous devez la séparer du sol à l’aide d’une lame d’air ventilée. Créée artificiellement, cette solution consiste à utiliser des pierres empilées sur la tranche. Ces dernières favorisent la circulation d’air grâce à deux bouches d’aération placées sur chaque côté du complexe et orientées vers l’axe des vents dominants. Ce système dénommé hérisson offre deux principaux avantages, à savoir qu’il permet de mettre votre maison à l’abri des remontées humides ainsi que des remontées de nappes d’eau.

Réclamez des devis gratuits de traitement de remontée capillaire

Traiter le salpêtre par injection d’hydrofuge

En général, les solutions naturelles sont efficaces et respectueuses du bâti en plus d’être écologique et peu coûteux. Mais il existe également des solutions chimiques moins laborieuses. La première consiste à l’injection d’hydrofuge. Cette technique vise à injecter un produit hydrofuge dans le mur à l’aide de perforations réalisées pour chaque centimètre. Cette technique permet de bloquer l’ascension de l’humidité au niveau du mur. Par contre, cette option peut être efficace sur le coup, mais elle n’est pas très fiable à long terme, car le bitumage des routes et des trottoirs ne permet pas l’évacuation des eaux souterraines.

L’autre option consiste à hydrofuger la façade. Toutefois, elle corrige seulement l’effet du salpêtre, mais ne résout pas le problème de fond. À la place, mieux vaut favoriser la ventilation ou pourquoi pas installer un système de murs chauffants.