Tout savoir sur le sel hygroscopique

Le plus souvent, on trouve le sel hygroscopique dans les maisons anciennes. En effet, ce produit hygroscopique doit à tout prix être neutralisé, car il favorise l’humidité, même sur un mur sec. Tout ce qui retient l’humidité de l’air par absorption constitue la définition de l’hygroscopie. Toutefois, le sel, grâce à ses propriétés hygroscopiques, peut être utilisé en tant que conservateur d’aliment.

Demandez des devis gratuits de traitement de l’humidité

Causes de l’apparition de sels hygroscopiques dans une maison

La remontée capillaire, aussi appelée humidité ascensionnelle, apporte même avec elle toutes sortes d’impuretés. Les sels hygroscopiques figurent parmi ces impuretés. Quand l’eau se pulvérise, les sels restent sur place. Ces derniers sont abandonnés sur le front d’évaporation, là où l’eau se convertit en vapeur, c’est-à-dire en surface ou juste à côté de cette surface. Ce phénomène se manifeste en particulier pendant la période d’assèchement du mur, suite à son traitement contre les remontées capillaires. Il convient donc de les traiter, car les problèmes qui en découlent peuvent être conséquents.

En effet, certains sels hygroscopiques possèdent un effet mécanique. En gonflant, ils peuvent abîmer la maçonnerie ou écailler l’enduit de votre mur. Ces substances sont visibles sous forme de structure cristal de sel. Le salpêtre fait partie de ces sels hygroscopiques qui captent l’humidité ambiante et donc conserver l’humidité du mur. En persistant, cette humidité va se transformer en taches de tailles variées. Plus le sel est concentré, plus les problèmes sont présents et apparents.

100 % gratuit : devis de traitement de l’humidité

Le sel hygroscopique comme conservateur d’aliment

Outre les effets ravageurs que le sel hygroscopique peut causer à vos matériaux de construction, sachez qu’il peut être utilisé pour conserver les aliments.

Saumure et salage à sec

Plusieurs méthodes sont utilisées pour un salage. En charcuterie par exemple, le saumurage et le salage à sec sont les plus utilisés. Le salage à sec consiste à asperger la surface de l’aliment à traiter par du sel afin de créer une déshydratation. Il faut utiliser environ 5 kg de sel pour 11 kg de viandes. Au bout de 6 semaines, la viande perd environ 25 % de son poids et peut se conserver des mois entiers. D’ailleurs, le sel solubilise une partie des protéines de la viande. Le saumurage, quant à lui, consiste à mettre la viande dans un contenant rempli d’eau fortement salée.

Le sel hygroscopique pour sécuriser les aliments

Le sel s’avère être un antimicrobien efficace. Une concentration de 5 % de sel suffit à interrompre le développement de la majorité des bactéries anaérobies. À 10 %, les micro-organismes sont complètement neutralisés, mais à 10 %, les aliments deviennent immangeables. La plupart des viandes sont désormais salées au maximum à 2 % et le poisson à 3,5 %. Mais on utilise souvent d’autres produits conservateurs comme les nitrates pour compléter l’action du sel hygroscopique.

Le sel hygroscopique pour éliminer les germes

Les germes se développent dès qu’ils sont placés dans des conditions favorables, c’est-à-dire la température, le pH, la présence de nutriment, l’oxygène, etc. Dès lors où la pollution commence à 10 germes, elle augmente de 8 fois en seulement 60 minutes, ce qui fait 320 000 germes en 5 heures seulement. C’est justement là que le sel hygroscopique intervient. Il absorbe et retient l’eau pour priver ainsi les bactéries d’eau. Par conséquent, ils se déshydratent et ne se développent donc plus.

Exigez plusieurs devis gratuits de traitement de l’humidité

Le sel hygroscopique dans les industries alimentaires

Le sel réservé à l’alimentation répond à des préoccupations alimentaires de conservation et de prévention, c’est-à-dire :

  • En matière d’alimentation : le sel donne du goût aux aliments.
  • En matière de conservation : il peut conserver de nombreux aliments.
  • En matière de prévention : c’est un vecteur des apports minéraux en iode et en fluor.

Le sel est un composé hygroscopique, d’où sa capacité à capter les molécules de l’eau. Il permet donc de réduire considérablement la disponibilité en eau des aliments. Ce phénomène a aussi un effet bactériostatique pour les aliments. Cependant, vous devez savoir que certaines bactéries peuvent résister à une forte concentration de sel. Or, une forte concentration de sodium contenu dans le sel hygroscopique peut avoir un effet bactériolytique.