Quels sont les conséquences de la moisissure sur la santé ?

Les symptômes de l’intoxication de moisissures peuvent varier d’un individu à un autre. En effet, les maladies liées aux moisissures sont nombreuses comme l’asthme, l’irritation des yeux, l’allergie et bien d’autres encore. Il est donc essentiel d’y remédier, car respirer de la moisissure représente un réel danger pour la santé. Heureusement, il existe des solutions pour prévenir l’apparition des moisissures.

Exigez des devis gratuits de traitement d’humidité

Comment détecter la présence de moisissure ?

Le développement de moisissures a lieu en présence d’un taux d’humidité élevé. Dans une maison, elle peut endommager les matériaux, dégrader la qualité de l’air ambiant et le plus important, mettre en danger l’état de santé d’une personne. C’est pourquoi une inspection régulière des lieux est capitale pour détecter la présence de moisissure et connaître son origine. L’inspection inclut deux volets d’analyse. D’un côté, il y a l’analyse des habitudes de vie des occupants et d’un autre côté, il y a l’analyse des lieux.

La première consiste à observer le milieu de vie ainsi que les habitudes des occupants. Ce qui permet ainsi de déterminer les habitudes problématiques des résidents et de les orienter vers des choix plus sains. Le tout dans le but d’améliorer la qualité de l’air intérieur dans leur maison. Pour ce qui est de l’analyse des lieux, elle consiste à évaluer les éléments du bâtiment et leur conception. Cela permet de déceler les problèmes attribuables à :

  • La condensation,
  • L’infiltration d’eau,
  • Les fuites d’eau,
  • Une inondation,
  • Le mauvais fonctionnement d’un équipement.

Gratuit et sans engagement : devis de traitement d’humidité

Les différentes maladies liées aux moisissures

L’exposition trop longtemps aux moisissures peut faire apparaître diverses pathologies.

Rhume des foins

Les moisissures sont microscopiques, assez petites pour que vous les inhaliez profondément. Même si tout le monde ne réagit pas à la présence de moisissure, les personnes sensibles peuvent avoir des complications. En effet, le système immunitaire peut déclencher une réaction désagréable similaire aux symptômes du rhume de foin. Il peut s’agir de la congestion nasale, les yeux rouges et des irritations de la peau.

Infection du poumon

Ces petits champignons peuvent facilement s’installer dans vos poumons et vous exposer à un risque élevé d’infections du poumon. Parmi ces infections, il y a la pathologie nommée l’aspergillose. Le cas le plus anodin provoque des allergies. Mais une forme plus grave de l’aspergillose peut entraîner une propagation dans d’autres parties du corps comme le cerveau, le cœur et les reins. Dans ces cas-là, elle peut devenir mortelle.

L’asthme

Même pour une personne en bonne santé, l’intoxication aux moisissures peut favoriser le développement de l’asthme. Il s’agit d’une maladie chronique qui affecte la respiration. Les enfants qui ont été exposés à des moisissures peuvent présenter un risque élevé de développer de l’asthme. Dans certains cas, ils peuvent souffrir d’une aggravation de symptômes.

Demandez gratuitement des devis de traitement d’humidité

Comment prévenir l’apparition des moisissures ?

Certains signes avant-coureurs peuvent vous aider à détecter la présence de moisissures. Tel est le cas de la présence de taches sur les murs, le rideau de douche, les joints et autres. Aussi, elles peuvent se manifester par la présence d’odeurs de moisi ou de terre. Les moisissures peuvent être invisibles, car elles se développent dans les murs, derrière les plinthes ou les meubles.

Quelques gestes simples permettent, cependant, de prévenir le développement des moisissures. Certes, pensez à toujours bien aérer votre maison de manière permanente, par exemple en laissant les fenêtres entrouvertes, en installant des grilles de ventilation ou un système VMC. En outre, limitez le plus possible la production d’humidité à l’intérieur de l’habitation. Par exemple, n’étendez pas vos linges mouillés dans un espace confiné. Privilégiez le séchage extérieur ou l’usage d’un sèche-linge. Enfin, évitez la circulation de vapeur d’eau dans le logement. C’est notamment le cas d’une pièce chaude à une pièce froide, car la vapeur se condense au contact d’un mur froid.