Comment reconnaître une intoxication aux moisissures ?

L’intoxication aux moisissures peut être due à une exposition prolongée à l’humidité. Effectivement, un logement humide est susceptible de provoquer l’apparition des moisissures et donc, des maladies liées aux moisissures. Les symptômes de l’intoxication aux moisissures se présentent sous plusieurs formes, allant du plus anodin au plus grave. Il est donc vital de traiter ces toxines pour éviter de respirer de la moisissure.

Vos devis gratuits de traitement d’humidité

Comment reconnaître les moisissures ?

Tout d’abord, les moisissures sont des toxiques microscopiques qu’on ne peut pas voir à l’œil nu. Elles sont considérées comme les plus puissantes des toxiques naturels. Les moisissures forment souvent une petite colonie dans des lieux humides et dépourvus de rayon de soleil. On les retrouve également là où il y a une quantité suffisante de matières comestibles.

Dans certains cas, les moisissures ne présentent aucun danger, notamment quand elles sont en petite quantité sur une surface restreinte. Pour cause, il est plus facile de les éliminer. En revanche, si elles occupent une surface importante et se propagent dans l’air ambiant, les occupants peuvent respirer des particules de la moisissure. Par conséquent, cela provoque des maladies graves. Toutefois, tout le monde n’est pas susceptible de souffrir d’une intoxication aux moisissures. Les personnes à risque sont celles qui :

  • Présentent des problèmes d’allergie,
  • Souffrent d’un problème respiratoire chronique,
  • Sont trop jeunes ou trop âgées,
  • Ont une défense immunitaire affaiblie.

Il est cependant possible d’éviter l’intoxication aux moisissures en faisant en sorte de ne pas s’y exposer.

Comparez gratuitement des devis de traitement d’humidité

Quelles sont les maladies liées aux moisissures ?

L’intoxication aux moisissures peut entraîner plusieurs maladies, les unes plus graves que les autres en fonction du sujet.

L’infection pulmonaire

Quand une personne respire de la moisissure, cette dernière peut s’installer dans ses poumons. Ce qui augmente les chances de choper de sévères infections pulmonaires parmi lesquelles l’aspergillose. Les cas les plus anodins peuvent provoquer des problèmes d’allergies. Il faut faire attention, car si ces infections ne sont pas traitées à temps, elles peuvent devenir très graves. En effet, si elles affectent d’autres parties du corps comme le cerveau, les reins ou le cœur, elles peuvent devenir fatales.

L’asthme

Même si vous êtes en pleine forme, respirer de la moisissure peut favoriser le développement de l’asthme. Il s’agit d’une maladie d’origine respiratoire. Les enfants ainsi que les personnes âgées sont les plus à risque. S’ils y sont exposés trop longtemps, non seulement, ils peuvent développer de l’asthme, mais peuvent également souffrir d’une aggravation de symptômes. Cette maladie est l’une des plus graves que peut causer l’intoxication aux moisissures. Ainsi, veillez à ce que les chambres de vos enfants n’en présentent pas.

Les toux

Même si vous ne souffrez pas d’allergie, d’asthme ou d’autres problèmes respiratoires, les moisissures peuvent tout de même atteindre vos poumons. À cet effet, elles se manifestent par de simples toux. Cependant, une respiration sifflante combinée à une légère toux peut être le premier symptôme d’une allergie. Ce qui signifie entre autres que vous êtes peut-être exposé aux moisissures. Dans cette éventualité, il faut agir vite, car la toux n’est peut-être que le premier signe d’une maladie plus grave.

Plusieurs devis gratuits de traitement d’humidité

Comment prévenir l’intoxication aux moisissures ?

Pour éviter d’attraper une intoxication due aux moisissures, il existe certaines précautions que vous pouvez prendre. Ces précautions peuvent vous éviter des maladies graves, voire mortelles. Pour cela :

  • Vérifiez de manière régulière toutes les pièces de votre maison s’il y a présence d’humidité. Si tel est le cas, procédez aux réparations nécessaires et nettoyez, puis séchez le plus vite possible la zone touchée.
  • Pensez à ventiler correctement votre logement, notamment quand une activité libérant trop d’humidité se produise, telle que la douche, la cuisson, etc.
  • Placez certaines de vos affaires comme les cartons ou les panneaux de gypse dans un endroit où il y a plus d’aération et d’ensoleillement.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de la santé si vous présentez les symptômes mentionnés dans ce guide.