La peinture anti-humidité est une peinture murale très efficace pour limiter les troubles d’humidité dans les pièces de service. Cependant, il faut savoir que la peinture hydrofuge ne fait pas non plus de miracles. À quoi sert la peinture anti-humidité ? Comment appliquer une peinture contre l’humidité ? Les peintures anti-humidité sont-elles vraiment efficaces ? Nous vous disons tout sur le sujet !

Demandez des devis de travaux d’humidité

Le rôle de la peinture anti humidité

Si un mur est humide, le revêtement qui le couvre risque rapidement de se détériorer : le papier peint va se décoller et noircir, la peinture va s’écailler ou présenter des cloques, les parements risquent de tomber ou de gonfler. Dans ce cadre, l’application d’une peinture anti humidité (ou peinture hydrofuge) peut être une solution intéressante.

Le principe de la peinture anti-humidité

Comme indiqué dans son nom, la peinture anti-humidité est une peinture spécialement conçue pour contrer l’humidité et éviter qu’elle ne pénètre dans les murs :

  • Autrement appelée peinture étanche, elle imperméabilise la surface et peut être utilisée sur le principe des enduits anti-humidité.
  • La peinture contre l’humidité est fabriquée avec des résines acryliques en phase aqueuse.
  • Cette peinture lutte contre l’apparition des moisissures sur le support peint, masque les tâches d’humidité et les auréoles, prévient et traite les problèmes de condensation.

Selon les cas, on peut appliquer une simple sous-couche anti-humidité (généralement blanche), ou encore opter pour une peinture anti humidité (qui peut être colorée mais est généralement blanche).

La peinture hydrofuge lutte-t-elle contre l’humidité ?

On notera bien qu’une peinture imperméabilisante ne permet pas de traiter les problèmes d’humidité en profondeur. En effet, cette peinture n’est pas en elle-même un traitement de l’humidité, et montrera ainsi rapidement des limites si vous souffrez de graves problèmes d’humidité.

L’efficacité d’une peinture anti-humidité est limitée :

  • La peinture hydrofuge protège vos murs de la condensation et de l’humidité des pièces. Elle permet de rendre vos murs plus étanches et résistants, ce qui est notamment conseillé dans la salle de bain ou la cuisine.
  • En revanche, un peinture anti-humidité n’aura pas d’efficacité contre les remontées capillaires ou l’humidité des murs. Si l’humidité de vos murs vient de l’intérieur (par exemple à cause d’une mauvaise étanchéité de façade), la peinture anti-humidité sera tout bonnement inutile.

Avant de peindre un mur humide, il est donc essentiel de diagnostiquer l’origine de l’humidité, et de le traiter contre l’humidité si nécessaire.

Notre conseil : la peinture anti-humidité a un meilleur effet en prévention plutôt qu’en traitement. Il est donc conseillé de l’appliquer sur un mur sain et propre.

Faites estimer le prix de vos travaux d’humidité

Les différents types de peintures anti-humidité

Deux types de peintures anti-humidité existent sur le marché. Ce sont :

  • La peinture à effet filmogène : elle rend la surface peinte imperméable et hermétique. En stoppant la respiration du mur, ce dernier devient totalement étanche. Cette peinture est surtout utilisée à l’intérieur du logement, dans la salle de bain, la cuisine et le plafond.
  • La peinture hydrofuge de surface : même si elle permet de lutter contre l’humidité, elle laisse le mur respirer, afin que l’humidité soit évacuée. Elle convient donc très bien aux murs extérieurs.

Quel que soit le type de peinture anti-humidité que vous utilisez, vous pouvez l’utiliser à titre curatif ou préventif, contre les problèmes mineurs d’humidité.

À savoir : avant l’achat d’une peinture imperméabilisante, vérifiez les consignes d’application pour vérifier que la peinture est bien conçue pour l’usage que vous souhaitez en faire.

Demandez des estimations de traitement d’humidité

Comment appliquer la peinture anti-humidité ?

La peinture hydrofuge est plus facile à appliquer que les autres peintures. Elle s’adapte à tous les supports et peut être appliquée grâce à une brosse, un rouleau ou un pinceau. Si votre mur est légèrement humide, vous pouvez tout de même la peindre et attendre deux heures pour le séchage.

S’il y a une forte humidité, il est toutefois conseillé d’attendre une à deux semaines avant d’appliquer le produit.

L’application d’une peinture hydrofuge se réalise comme suit :

  1. Préparez la surface à peindre : nettoyez le mur, enlevez les traces de moisissures et retirez l’ancienne peinture. Votre mur doit être sain, propre et sec.
  2. Appliquez la peinture : mélangez bien la peinture et appliquez une couche de peinture anti-humidité et laissez sécher. Selon les peintures anti-humidité, l’application d’une sous-couche peut être nécessaire ou non. Laissez sécher une première couche pendant 24 heures, puis appliquez une autre couche de peinture anti-humidité.
  3. Réalisez les finitions : laissez agir la peinture anti-humidité une à deux semaines. Il est possible de finaliser avec une peinture microporeuse, un carrelage ou un papier peint.

Pensez toujours à consulter la notice de votre peinture anti-humidité. Selon les produits, la peinture peut être utilisée avant les finitions (on appliquera par la suite une autre couche de peinture traditionnelle) ou encore comme peinture principale.

Demandez des devis de déshumidification

Avantages et inconvénients de la peinture contre l’humidité

Avant l’achat et l’application d’une peinture anti-humidité, il est important de bien mesurer les avantages et les limites d’un tel produit.

Les atouts d’une peinture hydrofuge

La peinture anti-humidité présente de nombreux avantages si vous devez travailler sur des murs humides :

  • Elle peut être appliquée sur n’importe quelle surface, à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison.
  • Comme elle est lisse et présente un joli aspect, et il n’est pas nécessaire de la recouvrir d’un autre revêtement.
  • Elle est lessivable, donc plus facile à entretenir.
  • Certaines peintures hydrofuges sont inodores et écologiques.
  • Son application est la même que celle d’une peinture classique.
  • Elle sèche rapidement.
  • Elle rend la maison plus esthétique en empêchant l’apparition de champignons et de moisissures.

Si vous devez nettoyer ou rénover un mur touché par la moisissure et le salpêtre, cette solution sera une belle manière de protéger durablement vos murs.

Les limites de la peinture imperméabilisante

Notez néanmoins que la peinture anti humidité présente tout de même certains inconvénients évidents, qu’il est bon de connaître :

  • Elle peut émettre une forte odeur au séchage.
  • Certaines peintures ne sont pas écologiques ou contenir des solvants inflammables.
  • Certaines peintures peuvent mettre plus de temps pour sécher.
  • Elle ne peut pas être utilisée si vos murs présentent des problèmes majeurs d’humidité (notamment les remontées capillaires).

Demandez vos devis de traitement anti-humidité

Peinture anti-humidité : avis et prix

La peinture anti-humidité est donc une bonne solution pour revêtir les murs de votre cuisine, salle de bain ou autres pièces humides. Si vous souhaitez opter pour cette peinture, sachez qu’elle coûte environ 20 à 35 € le litre (soit un coût très similaire à une peinture traditionnelle).

Toutefois, si les problèmes d’humidité de vos murs sont plus importants, vous devez d’abord envisager d’autres solutions comme :

  • L’assèchement des murs,
  • La réalisation de drainage,
  • L’injection de produits hydrofuges,
  • Le cuvelage.

Il ne faut donc pas idéaliser l’effet d’une peinture anti-humidité si vous réalisez que vos murs souffrent de problèmes d’humidité majeurs. En revanche, si vous cherchez simplement à éviter l’apparition de moisissure ou de salpêtre dans une pièce humide, utiliser une telle peinture sera incontournable.

En cas de problème d’humidité majeur, mieux vaut faire appel à un professionnel, qui vous permettra de déceler les sources d’humidité et de traiter le problème rapidement.