Un mur ne doit recevoir l’application d’une peinture que lorsqu’il il est sec et sain. Ainsi, il faut toujours traiter un mur humide avant la peinture. Traiter un mur humide avant peinture passe par plusieurs étapes, notamment le diagnostic de l’humidité, la recherche de la cause de cette dernière et le traitement du mur contre l’humidité. Comment effectuer le traitement anti-humidité avant la peinture ? Cette page vous détaille clairement le processus à suivre.

Demandez des devis pour vos travaux d’humidité

Pourquoi traiter un mur humide avant peinture ?

La peinture murale est un traitement décoratif de votre mur, mais il est bon de savoir que la peinture murale ne permet pas de traiter l’humidité d’un mur. Même si vous achetez une peinture anti-humidité, cette dernière risque rapidement d’être abîmée sur un mur humide et non traité.

Il est impératif de traiter un mur humide avant peinture pour différentes raisons :

  • Dans le cas contraire, votre nouvelle peinture va rapidement s’abîmer, et vos efforts de peinture auront été vains.
  • La peinture murale ne peut pas faire office de cache misère, et vos problèmes d’humidité vont continuer, voire s’aggraver.
  • L’humidité d’un mur peut entraîner différents dégâts, et il est préférable de la traiter plutôt que de chercher à la dissimuler.

Faites estimer le coût de votre traitement anti-humidité

Le traitement anti-humidité avant la peinture

Le traitement du mur humide avant l’application de la peinture est une opération à ne pas négliger. Si vous ne passez pas par cette étape, non seulement la peinture va s’écailler au bout d’un certain temps, mais le problème d’humidité risque rapidement de s’aggraver.

Repérer les symptômes de l’humidité sur un mur

Avant de peindre votre mur, vous devez vous assurer que celui-ci est sain. Il faut repérer tous les signes d’humidité sur un mur avant de le repeindre. Il se peut que votre mur ait des problèmes d’humidité si :

  • Il affiche tout le temps des tâches d’humidité sur une partie, voire l’ensemble d’une surface.
  • Il est humide quand vous le touchez.
  • Il présente des traces de moisissures, de l’efflorescence ou du salpêtre.
  • Il dégage des odeurs de renfermé ou de moisissure.
  • Les revêtements que vous appliquez dessus se détériorent rapidement.

Pour être certain de la présence d’humidité sur un mur, il vaut mieux faire appel à un professionnel pour réaliser un diagnostic d’humidité. Cela permettra au professionnel de trouver la ou les causes du problème et son étendue, puis de déterminer la solution la plus appropriée pour annuler ces causes.

Trouver la cause de l’humidité

Il y a plusieurs raisons qui peuvent provoquer l’humidité de votre mur. Il faut impérativement les trouver afin de pouvoir appliquer le traitement approprié. Voici les causes principales de l’humidité du mur :

  • Remontées capillaires : il s’agit d’un sérieux problème dont le traitement peut être onéreux. Quand ses symptômes sont visibles, cela veut dire que l’étendue est déjà avancée. Il y a remontées capillaires quand l’eau que contient le sol progresse de façon ascensionnelle dans le mur.
  • Condensation : si vous voyez l’eau se condenser en fines gouttelettes sur vos portes, fenêtres et murs, la cause peut être la condensation. Cela veut dire que votre maison est mal ventilée et mal isolée.
  • Infiltrations d’eau par l’extérieur : le plus souvent, cela est causé par un défaut d’étanchéité de la toiture ou par la porosité du revêtement extérieur. Les signes des infiltrations d’eau apparaissent lors des intempéries.
  • Causes accidentelles : les dégâts et fuites d’eau peuvent aussi être la cause de l’humidité de votre mur.

Traiter un mur humide avant peinture

Le traitement à appliquer doit être en fonction du problème d’humidité. Selon les travaux à faire, le traitement peut être réalisé par vous-même pour par un professionnel.

  • Traitement des remontées capillaires : ce problème est plus sérieux et nécessite l’intervention d’un professionnel. Ce dernier peut injecter dans vos murs une résine hydrophobe, poser des siphons atmosphériques, effectuer un assèchement électronique ou poser des drains.
  • Traitement de la condensation : vous pouvez poser un système d’aération, installer une VMC et un extracteur d’humidité.
  • Traitement des infiltrations d’eau par l’extérieur : refaites les revêtements de votre façade et l’étanchéité de votre toiture. Voyez aussi si vos gouttières ne sont pas bouchées.
  • Traitement des causes accidentelles : recherchez les fuites dans vos conduits et ceux de votre voisin et réparez-les.

Si vous ne parvenez pas à repérer ou à traiter un mur humide, le mieux est de faire appel à un professionnel de l’humidité. N’hésitez pas à détailler vos besoins dans le formulaire en bas de page, pour recevoir gratuitement plusieurs devis pour le traitement de l’humidité.

Recevez des devis de traitement d’humidité

Peindre sur un mur sain

Quand les causes de l’humidité ont été détectées et que le traitement a été effectué, vous devez d’abord attendre un certain temps avant de peindre. Ce délai est nécessaire pour observer l’état de votre mur.

Pour savoir quand peindre, touchez votre mur et voyez s’il n’est plus humide. Mais afin d’être certain que le mur est sain, utilisez un testeur d’humidité.

Si votre mur est parfaitement sec et sain, vous pouvez y appliquer la peinture de votre choix. Toutefois, effectuez toutes les étapes préalables à l’application d’une peinture :

  1. Préparez la surface : enlevez les taches de moisissure et autres saletés. Nettoyez ensuite avec un mélange d’eau et d’eau de Javel. Après une demi-heure, rincez à l’eau chaude. Rebouchez ensuite les fissures et les trous et terminez avec un enduit de lissage.
  2. Appliquez la sous-couche.
  3. Appliquez la peinture. Dans les pièces humides comme la cuisine et la salle de bain, il vaut mieux opter pour une peinture anti-humidité, qui va permettre d’éviter les traces d’humidité liées à la condensation sur les murs.

De manière générale, mieux vaut attendre deux semaines à un mois après le traitement d’un mur humide avant peinture. De cette manière, vous êtes certain à 100 % que votre mur n’est plus humide.

Demandez vos estimations pour vos travaux d’humidité

Peindre sur un mur humide

Si malgré tous vos efforts, votre mur reste légèrement humide, vous avez encore d’autres possibilités :

  • La peinture à la chaux : ce produit peut être appliqué sur un support humide en laissant ce dernier respirer. Il empêche l’apparition des moisissures et des cloques.
  • La peinture anti-humidité : elle peut être appliquée sur un mur légèrement humide. Elle est surtout à utiliser dans les pièces humides comme la salle d’eau et la cuisine.
  • La peinture hydrofuge : préférez ce produit si l’humidité est due à la condensation ou vient de l’air dans la pièce.

Attention tout de même à chercher à traiter le mur contre l’humidité avant d’appliquer ces méthodes.

Comme dit plus haut, la peinture murale ne peut pas être un cache misère, et seul un traitement sérieux de vos problèmes d’humidité vous permettra de faire un trait sur l’humidité d’une maison.