Barrière anti-remontée capillaire : le point

La remontée capillaire est une des causes de l’humidité de la maison. Il existe plusieurs solutions à ce problème, dont la mise en place d’une barrière anti remontée capillaire. Mais avant tout, qu’est-ce que la remontée capillaire ? Quelles solutions sont possibles en termes de barrière anti humidité ? Combien coûte la barrière anti-remontée capillaire ? Cet article vous donne les réponses.

Recevez des devis gratuits de traitement de l’humidité

Qu’est-ce que la remontée capillaire ?

Parmi les causes les plus fréquentes de l’apparition de l’humidité, surtout dans les constructions anciennes, se trouve la remontée capillaire. Dans ce phénomène, l’humidité venant du sol monte à travers les murs du fait de leur porosité. La remontée capillaire peut se produire pour plusieurs raisons :

  • La maison a été bâtie à proximité d’un point d’eau, comme une nappe phréatique.
  • De la végétation se trouve devant les murs et ne permet pas à la maison d’évacuer correctement l’humidité.
  • Le poids supporté par les fondations est trop important, ce qui rend ces dernières trop sensibles à l’humidité.
  • Le terrain où la maison a été bâtie se trouve dans un lieu de passage fréquent de véhicules. Les fissures créées par les vibrations favorisent la remontée capillaire.
  • L’arase étanche a été mal faite.

Plusieurs devis gratuits de traitement de l’humidité

La barrière anti-remontée capillaire : les options

Plusieurs solutions existent pour traiter le problème de remontée capillaire, dont la mise en place d’une barrière anti-remontée capillaire. Elle peut être appliquée seule ou en complément d’autres méthodes anti humidité ascensionnelle.

La centrale d’assèchement comme anti remontée capillaire

Il est possible de traiter l’humidité qui s’est infiltrée dans les murs grâce à une centrale d’assèchement. Cette technique consiste à attirer l’humidité vers le sol et ne nécessite aucune intervention sur la maçonnerie. Pour mettre en place la centrale, les murs sont percés afin d’y insérer des électrodes.

Deux méthodes existent :

  • L’électro-osmose passive ou active : cette solution est critiquée par certains scientifiques. En effet, les électrodes peuvent être sujettes à la corrosion, ce qui ne permet pas à la centrale de fonctionner correctement. Il y a également la tension faible générée par la batterie.
  • L’électro-osmose phorèse : elle reprend le principe de l’électro-osmose passive ou active, mais un produit hydrophobe est injecté dans les pores. Cette solution offre plus de résultats.

L’injection de résine hydrophobe comme barrière anti-humidité

Ce procédé est le plus courant et est efficace pour le traitement de l’humidité ascensionnelle. Une série de forages, espacés de 10 cm à 30 cm, est réalisée dans le mur afin d’y injecter un produit hydrophobe. Ce dernier doit être choisi en fonction de la porosité des murs, du taux d’humidité et de la nature des sels. Il peut être à base de résines époxydes, de silicone, de potassium, de gels acrylamides, etc.

Les injections sont réalisées dans les deux faces du mur. Il faut ensuite attendre une période pouvant s’étaler jusqu’à douze mois, donc jusqu’à l’assèchement du mur, avant de refaire un enduit.

La mise en place d’une barrière étanche

La barrière étanche est ici une membrane hydrofuge qui empêche l’humidité du sol d’atteindre les murs. Elle peut être en bitume et caoutchouc ou en polyéthylène haute densité. Cette solution est très efficace pour venir à bout de la remontée capillaire. Toutefois, cette technique nécessite une intervention dans la maçonnerie. En effet, une saignée doit être effectuée dans les murs, à l’extérieur, afin d’enlever une rangée de briques, puis d’y poser la membrane étanche.

Cette solution est surtout choisie quand les autres techniques comme l’injection de produit hydrophobe n’ont pas marché. Elle est, le plus souvent, réalisée en rénovation de façade.

La barrière anti-humidité sous-carrelage

Des produits à base de résine époxy et de sable existent dans le commerce pour empêcher l’humidité sous-carrelage. Ils ont pour effet la saturation des pores, ce qui constitue une barrière étanche. Ils s’appliquent sur un support mécaniquement stable, propre, sans défauts et poncé. L’application se fait en deux couches avant la pose du carrelage.

Devis 100 % gratuit pour le traitement de l’humidité

Combien coûte la barrière anti-remontée capillaire ?

Pour que la barrière anti-remontée capillaire soit efficace, il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel. Seul ce dernier peut préconiser la méthode à appliquer en fonction du problème. Le prix de la barrière anti-remontée capillaire varie en fonction de la méthode choisie :

Barrière anti humiditéPrix
Centrale d’assèchement500 € à 3 000 €
Injection de produit hydrophobe40 € à 150 €/ml
Membrane étanche80 € à 200 €/ml

Pour mieux estimer le prix d’une barrière anti-remontée capillaire, demandez plusieurs devis et faites jouer la concurrence.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *