Comment éviter l'humidité dans une chambre à coucher ?

Des problèmes d’humidité apparaissent souvent dans une maison et en particulier dans la chambre à coucher. Pour éviter que le problème s’aggrave, il convient de connaître comment enlever l’humidité dans la chambre. Un taux d’humidité élevé dans une chambre peut être dû à différents phénomènes. Dans ce cas, pour traiter le problème d’une chambre humide, il faut avant tout trouver l’origine.

Des devis d’artisans près de chez vous pour vos travaux

Les différentes causes d’humidité dans la chambre

Plusieurs faits peuvent être à l’origine des présences d’humidité dans une chambre. Et chaque cause demande un traitement particulier. Parmi les causes les plus courantes d’humidité dans la chambre à coucher se trouve la condensation. En effet, la vapeur d’eau se forme dans un logement à travers des activités quotidiennes comme la vaisselle ou la cuisine. Et même la respiration peut faire grimper le taux d’humidité de l’air.

Si ce problème n’est pas traité à temps, la condensation se convertit en eau au contact de surfaces froides comme les murs, les fenêtres et les plafonds. Et par conséquent, des traces d’humidités apparaissent et peuvent même détériorer certains objets.

En outre, l’humidité dans une chambre à coucher peut aussi être générée par un problème de l’extérieur. Certes, si votre façade est endommagée ou poreuse, l’eau pluviale peut s’infiltrer aisément dans les murs et venir affecter l’intérieur. C’est ce qu’on appelle un problème de filtration d’eau.

Trouvez le bon artisan pour vos travaux

Quelles solutions pour enlever l’humidité dans une chambre ?

Il existe des gestes simples et économiques à adopter pour remédier aux problèmes d’humidité dans une chambre.

Ventilez suffisamment

C’est la solution la plus évidente pour lutter contre l’humidité dans une pièce à vivre. C’est aussi le conseil le plus facile à mettre en place. Ventiler suffisamment la pièce permet de combattre la condensation. Vous pouvez aérer seulement en ouvrant les fenêtres. En effet, l’air extérieur est plus sec que celui de l’intérieur. En le faisant circuler, vous chassez le surplus d’humidité. Ouvrez vos fenêtres 10 minutes par jour tous les matins pour prévenir la prolifération des champignons et autres signes d’une chambre humide.

Hydrofugez la façade

Cette solution est efficace contre l’infiltration d’eau. Ce procédé consiste à pulvériser un produit hydrofuge sur vos façades dans le but de boucher les pores. Cela crée une couche protectrice rendant vos murs extérieurs imperméables à l’eau. Mais avant d’appliquer la solution hydrofuge, pensez à bien réparer la façade si elle est endommagée.

Utilisez des assécheurs de murs

Une chambre en proie à l’humidité est une pièce dans laquelle les murs ont tendance à perler, notamment chez les maisons anciennes. Si tel est le cas dans votre chambre, misez sur les assécheurs de murs. Ces dispositifs utilisent des signaux électriques pour inverser le processus d’absorption d’eau dans les murs. Ils attirent l’humidité hors des murs et laissent entrer l’air sec.

Demandez gratuitement des devis d’artisans pour vos travaux

Comment reconnaître la présence d’humidité dans la chambre à coucher ?

Dormir dans une chambre humide engendre des conséquences graves sur votre santé. Sans compter les dégâts que cela peut provoquer à votre maison. Plusieurs manifestations sont des signes avant-coureurs d’une chambre humide à savoir :

  • Des taches d’humidités,
  • Des traces de moisissures,
  • Des odeurs de moisi,
  • Des gouttelettes sur les rebords des fenêtres,
  • Du papier peint ou peinture écaillé.

Dans la majeure partie des cas, ces signes indiquent déjà le type de problème d’humidité que vous avez en face de vous. Les gouttelettes d’eau sur les fenêtres, par exemple, représentent la présence de condensation. Vous reconnaîtrez aussi l’humidité ascensionnelle qui commence à la base du mur et remonte vers le haut. Dans un cas ou un autre, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Grâce à son savoir-faire, il est en mesure de vous donner le bon diagnostic pour trouver la solution la plus adaptée.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *