Ventilation pièce humide

Si votre maison souffre de problème d’humidité, une mauvaise ventilation pourrait en être la cause. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour aérer efficacement votre maison telle que l’installation de VMC ou le principe d’aération de pièce humide naturelle. Mais pour savoir comment ventiler une pièce humide, il faut identifier la source pour trouver la solution d’aération de maison humide appropriée.

Recevez les devis d’artisans locaux pour la ventilation d’une pièce humide

Pourquoi ventiler sa maison pour lutter contre l’humidité ?

Quand un logement souffre de problème d’humidité, cela est souvent dû à une mauvaise ventilation. Commencez donc par vérifier votre système de ventilation. Une bonne aération est indispensable pour réguler l’humidité d’une habitation. Pour cause, l’air intérieur d’une maison est naturellement chargé d’humidité. Cela pourrait être à cause :

  • Des rejets naturels d’humidités dus à la sudation ou la respiration,
  • Des points d’eau dans la maison comme la douche, le lavabo, le lave-linge, etc.,
  • Des appareils électroménagers comme le lave-linge ou autre.

Par conséquent, si votre maison reste sans ventilation, elle va vite être confrontée à de problèmes de condensation. Par contre, faire entrer de l’air extérieur sec à l’intérieur permet de réguler efficacement l’humidité ambiante. D’autres causes peuvent également être à l’origine des humidités dans une pièce. Il peut s’agir d’infiltration d’eau, d’humidité dans le sous-sol ou de dégât des eaux. La présence de moisissures ou de champignons est le signe qu’il faut absolument ventiler votre maison.

Principe de la ventilation naturelle

Ventiler sa maison de manière naturelle se fait selon plusieurs principes simples et faciles à mettre en œuvre. En effet, cela consiste à aérer votre maison sans aide mécanique.

Ventilation par ouverture des fenêtres

Ouvrir les fenêtres est le geste le plus simple pour ventiler une maison humide. C’était d’ailleurs le seul moyen de ventilation de maison à une certaine époque. Il est, de ce fait, important d’aérer votre logement quotidiennement. Il en est de même en hiver où il est recommandé d’ouvrir les fenêtres 5 minutes par pièce, en plusieurs fois en une journée. Cela permet de réduire les déperditions de chaleur thermiques.

Ventilation traversante

Ce type de ventilation tire parti du vent et en principe :

  • Des entrées d’air sont positionnées face au vent dominant.
  • Des sorties d’air sont mises en place dans le sens contraire.
  • Le vent génère une pression faisant entrer l’air frais extérieur d’une part.
  • Le vent génère aussi une dépression chassant l’air chaud et vicié d’autre part.

La ventilation traversante cause, par conséquent, un courant d’air qui permet le renouvellement de l’air de votre maison. Ce type de ventilation demande un agencement particulier de votre construction en plaçant les pièces de vies du côté du vent dominant.

Ventilation naturelle : par tirage thermique

Le principe de ce type de ventilation est simple :

  • L’air froid remplace l’air humide et se réchauffe à son tour.
  • L’air humide est beaucoup plus léger par rapport à l’air sec. De ce fait, il monte.

L’aération par tirage thermique nécessite l’installation de grilles d’aération hautes et basses. Des entrées d’air sont posées en bas des murs pour laisser pénétrer l’air frais de l’extérieur. Puis, des bouches liées à un conduit vertical font sortir l’air chaud par la toiture. En outre, vous pouvez encore améliorer cette ventilation naturelle en installant un extracteur.

Recevez les devis d’artisans locaux pour la ventilation d’une pièce humide

Le principe de la ventilation mécanique

Pour ventiler encore plus efficacement sa maison, il faut installer un système de ventilation mécanique. En effet, c’est indispensable notamment dans les pièces telles que les salles de bain, les cuisines ou les toilettes. Cette solution permet d’évacuer plus rapidement l’humidité.

Vous avez le choix entre différents systèmes de ventilation mécanique, à savoir :

  • La ventilation mécanique contrôlée ou VMC : en principe, elle aspire l’air intérieur pour le renouveler. Elle peut être soit à double flux, soit à simple flux.
  • La ventilation mécanique par insufflation ou VMI qui fonctionne dans le sens inverse de la VMC, car elle insuffle l’air extérieur vers l’intérieur.
  • La ventilation mécanique répartie ou VMR : proche de la VMC, elle est beaucoup plus simple à installer.

Il est ainsi primordial de renouveler l’air de votre maison, tant pour votre santé que pour faire durer votre construction.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *