Conseils de traitement de remontées capillaires dans une maison neuve

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine des problèmes de remontée capillaire dans une maison neuve. L’humidité dans une maison neuve est souvent liée aux matériaux de construction tels que la dalle de béton, les chapes et autres. Heureusement, il existe des solutions pour traiter la remontée capillaire du sol. Pour trouver les solutions de remontées capillaires adaptées, vous devez déterminer les sources du problème.

Comparez plusieurs devis gratuits de traitement de remontées capillaires

Comment reconnaître une remontée capillaire dans une maison ?

Avant tout, les remontées capillaires doivent être traitées au plus vite pour éviter la dégradation des matériaux de construction de votre logement. Encore faut-il savoir qu’il s’agit vraiment d’une remontée d’eau par capillarité.

Quand les fondations d’une construction sont en contact direct avec le sol, l’eau qui y est renfermée va migrer par capillarité dans les murs. Les bases des murs deviendront donc humides que cela soit à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. Cela dit, d’autres signes peuvent permettre de reconnaître les problèmes de remontées capillaires, à savoir :

  • L’humidité ambiante dans le logement est élevée et difficile à supprimer.
  • Tous les matériaux au bas des murs sont détériorés, y compris les meubles en contact avec le sol.
  • Il y a prolifération de mousses aux pieds des murs à l’extérieur de la maison.
  • Les moisissures et champignons se développent dans la maison.
  • Des dépôts blanchâtres apparaissent comme le salpêtre sur la base des murs.
  • Les papiers peints, les peintures ou les enduits sur le bas des murs se décollent.

Devis gratuits de traitement de remontées capillaires

Les solutions pour traiter les remontées capillaires dans une maison neuve

Plusieurs solutions peuvent être adoptées pour remédier aux problèmes de remontées par capillarité dans une maison neuve.

Le drainage périphérique ou vertical

Cette solution consiste à installer une tranchée drainante tout au long des fondations de la maison. Le drainage périphérique permet de favoriser l’évacuation d’eau stagnante au bas des murs et dans les soubassements du bâtiment. Ainsi, l’eau ne viendra pas s’infiltrer et remonter dans les murs. Cette solution est durable et efficace, mais elle nécessite suffisamment d’espace autour des murs du logement.

La barrière étanche

Cette technique relativement délicate est la plus utilisée. Elle consiste à effectuer bon nombre de perçages au niveau des pieds des murs pour y introduire un mortier hydrofuge. Ce dernier permet de créer d’une barrière étanche dans l’épaisseur de la maçonnerie. Cette solution peut durer plus de 10 ans et s’avère très efficace. Le coût pour réaliser une barrière étanche varie en fonction de la résine à injecter et de l’état du mur à traiter.

L’assèchement par électro-osmose

Ce procédé est très difficile à réaliser. Il consiste à inverser les polarités à l’aide d’un système d’électrodes à mettre en place sur un mur non enterré. Cela permet de rejeter l’humidité vers le sol. Cette solution s’adapte plus aux problèmes de remontées capillaires de faibles ampleurs, car elle est efficace au bout de 2 mois. Il existe une centrale de capacité moyenne qui peut traiter un mur de 15 m de long et 50 cm d’épaisseur. Le coût de celle-ci est plus ou moins élevé.

Comparez gratuitement des devis de traitement de remontées capillaires

D’autres solutions pour traiter les remontées capillaires de sol

Il existe bien d’autres solutions pour traiter les remontées capillaires dans une maison neuve. Parmi ces solutions, vous pouvez :

  • Mettre à nu les maçonneries de façade pour accélérer l’évaporation de l’eau,
  • Mettre en place un doublage avec lame d’air ventilé vers l’extérieur du côté intérieur des murs,
  • Retirer les revêtements étanches du sol extérieurs et les remplacer par des gravillons et permettre l’évaporation de l’eau par le sol.

En outre, en construction neuve, la coupure d’humidité en bas du mur est obligatoire. Celle-ci est souvent réalisée avec une bande d’arases qui est, la plupart du temps, oubliée ou mal installée. Pour stopper donc les remontées capillaires, il faut bloquer une des causes de cette humidité. La plus simple et pratique est de modifier le champ géomagnétique. Vous pouvez par exemple poser un boîtier anti-humidité capillaire.